jeudi 5 décembre 2013

La bloggueuse doute/ A blogger's doubts

Cela fait 10 ans que je bloggue, j'ai appris plein de choses, j'ai découvert des univers merveilleux et contrairement à d'autres avis, je fais encore aujourd'hui de jolies découvertes, je n'ai pas l'impression d'avoir fait le tour des choses.
Mais je m'égare, je voulais plutôt parler de ma propre expérience, et des questions que je me pose constamment, des doutes, des envies. J'aime ce petit blog plus que je n'ai aimé les autres, c'est ma bulle d'air, mon sas de décompression, je le veux joli, gai, créatif, positif, inspirant, pour vous mais aussi pour moi. J'aurais envie qu'il grandisse sans perdre son âme, qu'il propose des choses qui vous plaisent mais sans être construit dans un but de 'plaire'. La fonction première, c'est qu'il me plaise à moi, qu'il continue à me ressembler, mais aussi qu'il ouvre un dialogue, qu'il soit une passerelle vers mes chouettes lectrices.

Seulement voilà, depuis quelques mois je m'interroge, notamment sur l'utilisation des réseaux sociaux. Certes la portée est accrue, la fréquentation augmente, mais j'ai l'impression que les relations s'appauvrissent, et j'ai peur de ne pas m'y retrouver sur le long terme. 
Alors je m'interroge. 
Cela m'importe peu d'avoir des likes à la pelle par ci par là, si les commentaires, le vrai contact humain est rompu... Je ne cours pas après les chiffres, je "cours" plutôt après vos retours, vos impressions, vos réactions positives et négatives.
Alors je m'interroge.


Plutôt que de blâmer la rapidité de consommation d'un simple clic sur "like" quand on est fatigué le soir en surfant, je préfère me demander si peut être vous ne vous y retrouver pas, si le contenu n'est pas là, si mes photos sont moches (et ses derniers temps, c'est vrai que mouais... :D Mais la boucle est bouclée, puisque comme les commentaires manquent, je reste dans le doute et je ne sais pas !

Alors voilà, sachez vous qui passez par là, que la bloggueuse doute, qu'elle n'a aucun moyen de savoir si vous ne commentez pas par simple fatigue et manque d'envie, ou si c'est plutôt parce que vous êtes déçu. Sachez qu'un manque de commentaire, c'est aussi décourageant pour la bloggueuse, parce qu'elle se dit qu'elle poste dans le vide, que personne ne lit vraiment, que certes elle poste pour elle, mais bon... Sachez qu'un blog qui vit, c'est un blog qui respire aussi de vos critiques constructives, de vos liens préférés, de vos conseils, parce que sans ça, le blog s'éteint à petit feu... 
Je vous envoie une bouteille à la mer, j'espère que vous l'attraperez sur votre plage ;)

ps: la photo n'a rien à voir, mais comme je travaille beaucoup en ce moment, je me récompense à la même mesure !




I've been blogging for about 10 years now, I have learnt a lot of things, I have discovered wonderful blogs and, contrary to other people's opinion, I still do today and don't feel like everything has been said or written.
But this is not the subject of this post, I wanted to talk about my own experience, and the questions I frequently ask myself, the doubts, the desires. I love this little blog more than I have the others, it is my little bubble of pretty, happy, positive, inspiring, my sphere of creativity, for you and also for me. I would want it to grow bigger without losing its soul, I would want it to offer inspirations you like but without being built to be liked. Its first goal is to please myself, to mirror my character, to open conversations with others, to be a bridge between me and my awesome readers.
Except lately, I have been wondering about it, and about the role of social medias in it. I feel like even though it has increased traffic, I'm losing touch with people and there are fewer and fewer interactions, and that is not what I want.
So I'm wondering...
I could not care less about handfuls of "likes" here and there, if comments, and real human contact is broken... I am not into numbers, I am into your impressions, your reflexions, your positive or negative reactions.
So I'm wondering...
I could blame the fact that it is easy consumption to just click on "like" when you're tired at the end of the day and are surfing on the internet, but I'd rather ask if you still enjoy the blog, if you're happy about the content, if my photos are getting ugly (and I know lately they have been... :D But the circle continues because I can't know without comments, I doubt myself !

So to you, my readers, be aware that the blogger has doubts, that she has no way of knowing whether you're disappointed or just fast reading. Be aware that a lack of comments is discouraging, that the blogger feels like posts aren't read by anyone, that I'm longing for my criticism, your favorite links, your advice. Be aware that a blog without active readers is slowly dying...
I'm sending a message in a bottle, I hope it will reach your beach ;)

ps: the photo is totally out of context, but I'm working a lot lately and rewarding myself about as much !

33 commentaires:

  1. Non non non ne doute pas ! Restee quasi dans l'ombre depuis que je suis ton blog (depuis ton arrivee aux us je crois), je prends le clavier pour reagir. J'aime bcp ce que tu fais ici, j'aime l'aspect tricot/couture/DIY qui me donne des idees et me conforte dans mon envie de "bidouiller" de plus en plus. J'aime que tu nous racontes ta vision du monde, de la vie... Bref c'est tjs avec plaisir que je decouvre chaque nouveau post. (D'ailleurs je pars dans les everglades pour noel suite a ton post ! ). J'imagine combien cela doit etre frustrant de ne pas avoir de retour alors promis, je mets ma timidite/peur d'etre ridicule de cote et j'essaye de commenter plus souvent !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh Elodie, il faut qu'on se rencontre si tu viens dans les Everglades !!! moi je suis à Naples, contacte moi si tu es dans le coin ;)

      Supprimer
    2. avec plaisir ! pour le moment malheureusement on risque d'etre "coinces" a Miami car je ne trouve pas de location de voiture a un prix abordable...

      Supprimer
  2. Merci pour ton post qui me fait réfléchir sur ma façon de visiter la blogosphère. Cela ne fait que quelques mois que je prend les temps d'écrire des commentaires alors que cela fait plusieurs années que je suis assidûment certains blogs. J'ai découvert l'importance des commentaires en ouvrant moi-même un blog, je n'avais pas réalisé à quel point c'est important d'avoir un retour sur ce qu'on fait!!
    J'ai découvert ton blog tout récemment grâce à Abracadacraft et j'aime beaucoup ce que tu fais. Je suis aussi expatriée, en Bulgarie, et ce que tu postes fais parfois écho à ce que je vis.
    Bref comme Elodie je vais faire un effort pour commenter encore plus.
    Tes boots sont canons sinon, mais voit-on encore les clous quand tu les fermes?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. la fermeture est décorative Olivia ;)
      merci pour tes jolis mots

      Supprimer
  3. Bon, je saisis ma plume (enfin mon clavier !) moi aussi et je sors de l'ombre !!
    Comme Elodie je te suis depuis ton arrivée aux USA et je n'ai jamais laissé de comms ici ! Pourtant j'adore ce que tu fais, tes photos me font rêver, et j'aime te lire nous raconter ta nouvelle vie, ta cuisine, tes bricolages et tes si jolis projets tricot ! Du coup je me pose la question "pourquoi est ce que je ne laisse pas de comms ?" Je ne sais pas.... je suis pourtant bien consciente de l'importance de la chose pour les bloggeuses....
    Mais en fait je crois que c'est parce que je te lis via Feedly et donc je ne viens pas directement sur ton blog !
    Mais promis, je reviendrai ! ;-)

    RépondreSupprimer
  4. De l'ombre à ici, moi aussi je vous/te lis pratiquement quotidiennement et ne laisse pas de message; pourtant j'adore les articles, leur qualité, leur humour ! celui sur les produits de coiffage avec toutes tes recherches ! et la vie d'une Française aux States est passionnante à suivre; quant à tes talents, franchement bravo ! ton enthousiasme est aussi une belle soupape d'optimisme.
    Alors pourquoi je ne poste pas ?? sans doute par manque de temps, je sais c'est "pratique" comme raison ! mais 220 km de transport par jour pour aller travailler, c'est pesant ... je ne cherche aucune excuse ! d'autant plus que face à l'épuisement de cette vie, j'ai choisi de ne plus travailler le vendredi et c'est ce jour que je prends le temps de t'écrire ! alors on n'est pas encore au temps des bonnes résolutions de début d'année mais en avance je me lance : promis je te ferai part de mes réflexions sur ton blog si attachant.
    Bises du Sud Ouest de la France.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. merci Isabelle, je comprends bien que tu n'ai pas toujours le temps ou l'envie de laisser des commentaires ;)

      Supprimer
  5. En sous marin la plupart du temps, je ne comment que très peu sur les nombreux blog que je suis. Portant, ton blog est je trouve un des plus inspirants et celui qui respire le plus la bonne humeur et l'optimisme. Du coup je commente pour que la blogueuse ne doute plus et que je puisse continuer à la lire!!
    Je pense que je continuera à ne pas commenter ou très peu mais sache tout même que je lis chaque nouveau post avec plaisir.

    RépondreSupprimer
  6. Je ne commente que lorsque je sélectionne tes billets, par manque de temps car je lis en moyenne 300 billets de blogs par jour. C'est mon travail, mais le rythme est très soutenu. Mais par contre, je n'ai qu'un conseil à te donner : garde ta belle âme. Certains blogs connaissent des ascensions phénoménales et à mon sens très passagère. Le tri se fera sur la qualité du contenu pas sur le nombre de likes. Or, ton contenu est intéressant et de qualité. J'aime autant tes créations tricot, crochet, couture, que tes billets sur ta vie aux US, découvrir le yoga grâce à toi, partager tes petits moments avec tes petits chats, etc. Hier, j'ai participé à une discussion fort intéressante sur FB. L'algorythme qui fait remonter nos statuts dans la timeline des gens qui nous suivent a été changé. Maintenant soit tu payes ta dîme à FB et tes "fans" voient ce que tu partages, soit tu ne payes pas et ils n'en ont pas connaissance. Du coup le taux d'engagement baisse. personnellement je trouve le procédé ignoble, car seuls ceux qui ont les moyens pourront survivre. Pour l'instant je résiste et je préfère dépenser pour proposer du contenu de qualité sur mon site plutôt que payer FB qui par ailleurs, revend dans l'autre sens toutes tes données et celles des gens qui te suivent aux marques. J'assimile cela à un shoot de drogué. Tu as payé, waouh, trop génial, tu as eu plein de likes. Mais c'est artificiel et ça va vite retomber. Pas grave dans quelques temps FB te proposera de payer un tout petit peu plus cher pour te refaire un shoot narcissique. Ah oui, mais c'était trop bon, tu ne peux pas résister, tu repayes... et ainsi de suite. Pendant ce temps là, l'argent que tu leur a donné, tu ne l'as pas investi ailleurs, pour t'acheter de la laine par exemple, pour créer un modèle (ou en ce qui nous concerne pour réaliser un reportage, tourner une vidéo, etc.). J'espère que le tri se fera par la qualité du contenu et qu'on arrêtera de nous prendre pour des pintades décérébrées afin que nous ne devenions pas les dindons de la farce.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. j'ai remarqué ce dont tu parles sur Facebook l'autre jour Nathalie, et le système "sponso" des billets me laisse perplexe...
      tu as raison je crois, mieux vaut investir dans de quoi faire un contenu de qualité que dans la superficialité d'une sponso, mais la question vaut le coup d'être posée.

      merci pour tes conseils en tout cas ;)

      Supprimer
  7. Quant à moi... En sous-marin aussi, mais je te suis depuis pfiiiou... plus de 5 ans? Oui oui, du temps de l'ancien blog de bijoux en pâte polymère (j'avais commandé un collier cornet de glace)!
    Puis le temps passant, mes pérégrinations sur la toile m'ont ramené à ton blog actuel, comme quoi ;) !
    J'apprécie bcp te lire, et ce nouveau blog c'est comme une bulle de douceur que tu partages! Merci donc pour tes articles : chats, lifestyle, diy, tricot etc. C'est pas commun un contenu si varié mais on le sent sincère, et ça c'est rare! Julie

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh la la Julie, quelle épopée ! je n'en reviens pas que tu m'aies suivie jusque là, tu sais "flower power" était mon tout 1er blog :)
      comment as tu su que c'était moi ?

      Supprimer
  8. oooh ne doute pas, j'aime tant te lire, te suivre mais c'est que le peu de temps m'éloigne du clavier... je m'en excuse :)

    RépondreSupprimer
  9. Oh ben si on aime .... on est juste des grosses feignasses enfin je parle pour moi hein !
    merciiiiiiiiiiiiiiii
    reeeeeeesssssssste !
    Patricia

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je ne m'en vais pas Patricia, rassure toi ;)

      Supprimer
  10. Mince alors ! je traverse la même période de doute. L'absence de commentaires malgré le nombre de visites qui augmente me fait penser que ce que je propose ne plait pas / plus. Mais est-ce que c'est pour cette reconnaissance qu'on décide de commencer un b log ? moi ce n'était pas le cas au début...

    Je me rend compte en lisant ton article que je fais aussi partie du problème puisque je lis très régulièrement tes articles mais je ne commente jamais...
    Donc voilà, je suis là, j'aime ce que tu écris et ce que tu fais !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. tu ne trouves pas que c'est bizarre quand même, les visites qui augmentent en même temps que les commentaires baissent ?

      concernant le fait d'écrire pour soi, il ne faut pas se mentir, ce n'est jamais complètement le cas, on écrit aussi pour les autres, et je ne crois pas que le besoin ou l'envie de reconnaissance soit une mauvaise chose...

      des bises ;)

      Supprimer
  11. Emilie, I love your blog, the pictures, your projects, all the brightness and color!
    Also I really enjoy reading a french blog, it's so good for my language skills :D but seriously, you are just so real and likeable, I'm so glad I found your blog.
    I've been pretty much off the internet for the past weeks as I hurt my shoulder pretty bad and now I am slowly catching up with everything and yours was one of the first blogs I've checked, because I wanted to know what I've missed!
    So yeah, you have a big fan here!
    <3 Lisa

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. you're so sweet Lisa :)
      I hope you feel better soon !

      Supprimer
  12. Un petit coucou aussi pour te dis que je lis, que j'aime et qu'à l'avenir j'essayerai de laisser plus de commentaires ! Bises

    RépondreSupprimer
  13. je commente moins aussi ces derniers temps, par manque de temps (travail, poilus, mariage, noël tout ça)
    mais je suis toujours tes billets à chaque publication, et aime toujours autant tes billets plein de fraicheur et de simplicité.
    c'est vrai que marquer sa présence par un like ou un petit coeur (ou autre) est facile, peut être trop car cela ne reflète pas la réelle intention de celui qui le met !

    RépondreSupprimer
  14. "Philosopher, c'est douter" nous dit Montaigne ...
    ;)

    RépondreSupprimer
  15. Je comprend tout à fait cette tendance que tu décris ! Il y a de plus en plus d'informations sur internet, de plus en plus de blogs... et c'est plus rapide de "liker" en un clic que de commenter. La tentation est forte !
    En tous cas, même si je ne commente pas toujours tes articles, je les lis tous avec grand plaisir ! J'aime beaucoup ton univers. Que ce soit du côté lifestyle/alimentation/... ou DIY/tricot/... tu me fais toujours découvrir de nouvelles choses. Un grand merci pour tout ça !
    Et tes photos ensoleillées me font voyager, surtout en ce moment avec le ciel gris de Lorraine. ;)

    RépondreSupprimer
  16. je te laisse ce commentaire pour effacer tes doutes, je te lis, fréquemment, comme beaucoup (trop) d'autres blogs. Je suis certains blogs depuis 7 ans mais je ne poste que rarement. Certaines ont des centaines de coms et je me dis que le mien perdu parmi tant d'autres (et sans lien car je n'ai pas de blog) n'a aucun intérêt, cela me parait même ingérable (comment pourrait on répondre à tous?). Mais je comprend aussi que sans retour on ne sait pas où l'on va. Alors ce soir je m'y met pour te dire continue, continue à nous faire rêver de l'autre côté de l'océan, avec tes chats, tes photos, tes tricots et tes recettes, j'adore !!

    RépondreSupprimer
  17. Ne doute pas! J'adore ton blog, tes posts, ce que tu fais en tricot, etc, tes tests culinaires vegan et sans gluten. Les aventures de tes cheveux avec les cosmétiques bio (mon dernier démélant bio qui graisse mes cheveux m'a bien fait penser à toi ; ) ). Ta vie aux USA qui me rappelle tellement de bon souvenirs. Ne change rien!!!
    Au fait parlant de cosmétique bio, connais-tu la marque allemande vegan Lavera? je te souhaite une très belle semaine. Au fait ton nouveau design est trop joli!

    RépondreSupprimer
  18. Comme tous mes blogs préférés, je te suis sur Bloglovin et te lis à chaque post... Sauf que je suis une serial-likeuse et piètre commentatrice ( ça se dit? )... Parce que je lis les blogs sur mon téléphone et que souvent, je n'arrive pas à lire les caractères de vérification O_o ( l'âge, ma chère, l'âge! ). Donc ne t'inquiète pas, continue comme ça. Et si je passe non loin de chez toi, promis, je t'invite à prendre un thé chez Starbuck's ;)
    Merci pour tes recettes, je les adore!!! Et pour te dire un secret, j'en copie même certaines ;)
    Take care
    xoxo
    Ally

    RépondreSupprimer
  19. C'est vrai qu'entre toutes ces plateformes, facebook, hellocoton, je ne sais parfois pas où laisser trace de mon intérêt... Mais continue! J'aime beaucoup tes articles, tricot bien sûr mais aussi culinaires, c'est rare de trouver des choses appétissantes sur le crudivorisme en France! A bientôt

    RépondreSupprimer
  20. Un des rares blogs optimiste et tout en simplicité avec ton regard à toi sur les mille et une petites choses de la vie qui font du bien....Continues à écrire,prendre en photos et partager....
    Merci Emilie!!!!

    RépondreSupprimer
  21. J'aime beaucoup passer par ici. mais c'est vrai que depuis que je sui abonnée à la page facebook, je viens moins commenter ici. C'est dommage, parce que je préfère nettement l'ambiance du Blog, plus travaillé et posé. Du coup, je te mets direct en lien sur mon blog est comme cela je penserai plus à venir qu'à juste cliquer Like. Je pense que c'est très général, les visites augmentent, mais le lien n'est évident qu'avec de très rares personnes qui commentent. Les autres restent silencieuses (chez moi c'est énorme la différence entre commentaire et visites 1 contre 100 environ). Du coup, on a un peu l'impression de poster dans le vide parfois... c'est un peu frustrant. ;) Moi, par contre je commente énormément pour soutenir les blog que j'aime. Et pui, entre liker et poster juste :) pour dire qu'on est là... ça ne prend pas beaucoup plus de temps tout de même.

    RépondreSupprimer
  22. Bonjour Emilie,

    Il y a un peu plus d'un mois je découvrais votre blog via le site d'Abracadacraft. Je me suis littéralement plongée dedans. C'était un samedi matin avec une tasse de thé à la main. Une pause qui a duré, une pause qui m'a bouleversée, parfois émue aux larmes (maintenant je ne pourrais plus dire pourquoi !), une pause durant laquelle j'ai beaucoup ri (merci les chats), eu envie de "faire". Une pause durant laquelle j'ai espéré aussi (de même, je ne pourrais plus dire pourquoi je suis allée si loin dans mes pensées et réactions !).
    Je voulais à l'époque vous laisser un commentaire mais j'ai eu peur... de vous faire peur ! tellement j'étais tourneboulée par toutes les pages que j'avais lues, les "implicites" que j'avais compris. Je me souviens avoir voulu vous écrire "Vous êtes extraordinaire !!!!!!! Je vous aime !!!!!!!".
    Je craignais d'être dans "le trop", mais je vois votre post comme un signe, donc... Dire pour dire pour la beauté de la vie et du geste.
    Ce blog est réjouissant par les thèmes que vous abordez (cuisine ! DIY !) et surtout votre regard !!!!! Oui, pour conclure, merci pour ce regard et sachez que malgré l'absence de commentaire une connexion est bien établie !

    RépondreSupprimer
  23. Bonjour Emilie,

    j'ai découvert ton blog il y a peu de temps, début d'année il me semble par l'intermédiaire d'Abadacraft je crois, et depuis je te suis régulièrement au moins une fois par semaine plus si j'ai le temps.
    J'aime ta façon d'écrire, ta gentillesse et ta générosité, tu partages avec nous des petites brides de vie, des photos magnifiques, des trucs et astuces..une vraie brise de légèreté et une bouffée d'oxygène tout en simplicité.
    Pardonne moi de ne pas te mettre de commentaires, je n'en ai pas l'habitude, je trouve qu'il n'est pas facile d'exprimer en mot juste ce que l'on pense ou ressent...je suis très impressionnées de la facilité avec laquelle tu le fais..
    Tout ça pour te dire de ne pas douter de ce que tu fais et de ce que tu écris...
    les mots me manquent pour m'exprimer donc je vais juste te promettre de te laisser des petits messages sur mon ressenti aussi simplement que toi tu le fais...
    Merci pour tout...
    A très bientôt...
    Stéphanie

    RépondreSupprimer

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...